Peau d'orange

Sommaire

 

La peau d’orange désigne cet aspect capitonné et disgracieux que prend la peau lorsque s’y loge la cellulite. Bien que ce phénomène soit une hantise pour beaucoup de femmes, il est plus que commun, puisqu’il concerne 80 à 90 % d'entre elles. Il n’est donc pas toujours lié à un excès pondéral.  Bizarrement, ce phénomène est typiquement féminin, et ne touche pas la gent masculine. Alors quelles sont donc ses origines ?

On fait le point.

Peau d'orange : l'origine de la cellulite

La cellulite, ou lipodystropie superficielle, désigne une augmentation de la quantité ou du volume des cellules adipeuses dans certaines zones  spécifiques du corps, comme les fesses, les cuisses, le ventre, la face interne des genoux.

Au niveau de la peau, les cellules graisseuses, ou adipocytes, sont situées sous le derme, dans l’hypoderme, la couche de la peau la plus profonde.  Elles sont séparées en amas par des compartiments faits de fibres de collagène et de tissu conjonctif.

Lorsque ces cellules deviennent hypertrophiées, c’est-a-dire qu’elles augmentent de volume, la peau se relâche, le tissu conjonctif  s’affaiblit et n’est plus à même de maintenir les cellules adipeuses dans leurs compartiments. Les vaisseaux sanguins et le système lymphatique se trouvent comprimés.

Il s’ensuit un phénomène de rétention d’eau, qui déforme l’épiderme et le derme, et donne à la peau l’aspect caractéristique de la peau d’orange.

Peau d'orange : un problème exclusivement féminin

Différence physiologique entre les deux sexes

Ce phénomène est spécifique aux femmes. Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, sur un plan physiologique, la position des amas graisseux par rapport à l’épiderme est différente chez les deux sexes :

  • Chez l’homme, ils sont disposés de façon oblique par rapport à derme. Ainsi même lorsqu’il y a surcharge pondéral, les capitons ne peuvent apparaître.
  • Chez la femme, ils sont placés  perpendiculairement au derme. Une hypertrophie de ces cellules apparaît donc immédiatement comme une déformation de la peau. La peau des femmes étant plus fine que celle des hommes, elle tend à se déformer plus vite.

Rôle des œstrogènes

Les œstrogènes sont les hormones féminines par excellence. Elles sont, entre autres, responsables des caractères sexuels féminins secondaires, tels à la puberté, l’élargissement des hanches ou le développement de la glande mammaire.

Parmi les œstrogènes, l’œstradiol, secrétée par les ovaires joue un rôle essentiel. Non seulement responsable des petites fringales et des changements d’humeur, elle provoque aussi de la rétention d’eau.

À noter : certaines phases de la vie liées au cycle hormonal sont propices à l’apparition de cellulite. Les périodes de bouleversement et d’instabilité hormonale comme la puberté, les grossesses et la ménopause sont des périodes à haut risque.

Rôle de l’insuline

Secrétée par le pancréas, l’insuline permet l’assimilation, la gestion et le stockage du sucre dans l’organisme. Quand la quantité de sucre dans l’organisme est trop importante, cet excédent se transforme en graisse.

Précision : l’insuline et l’œstradiol collaborent pour augmenter la taille des cellules adipeuses et renforcer la rétention d’eau.

Solutions à la peau d'orange

Optez pour une alimentation saine, basée sur des fruits et légumes. Évitez les sucres, surtout les sucres rapides, les aliments raffinés, comme les farines blanches, les aliments gras et trop salés. Le sel fixe les molécules d’eau dans l’organisme et contribue à leur rétention.

Pratiquez une activité sportive régulière, même douce, qui raffermira votre silhouette en douceur et vous aidera à brûler les graisses superflues.

Pour en savoir plus :

  • Il existe autant de traitements et de solutions anti-cellulite que de types de cellulite. Connaître son type de cellulite est donc primordial. On vous dit tout !
  • La peau d’orange est plus difficile à éliminer avec l’âge. Le sport est une des solutions. On fait le point sur le sport comme remède à la peau d'orange.
  • Parmi les traitements qui permettent de lutter contre le stockage de graisse : la crème anti peau d'orange.

Ces pros peuvent vous aider