Vigilance cellulite durant la grossesse et la ménopause

Sommaire

 

Certaines périodes de la vie sont plus propices que d'autres à l’installation de la cellulite en raison des changements hormonaux qui y sont liés. C'est le cas en particulier de la grossesse et de la ménopause.

Hormones : les responsables

La cellulite est directement liée aux hormones sexuelles féminines, en particulier aux oestrogènes et à la prolactine sécrétée durant la grossesse.

De fait, toutes les périodes particulières qui entraînent un excès d’oestrogènes — puberté, grossesse, syndrome prémenstruel, pré-ménopause — favorisent le stockage des graisses et donc l’apparition ou l’aggravation de la cellulite.

Durant la grossesse

Depuis toujours, le corps des femmes est programmé pour constituer des réserves sous forme de graisse en vue d'une éventuelle grossesse :

  • cela explique en partie l’apparition ou l’aggravation de la cellulite durant la grossesse ;
  • la prise de poids accentue par ailleurs ce phénomène « naturel ».

Durant la ménopause

La diminution de la sécrétion d'œstrogènes entraîne lors de la ménopause :

  • une augmentation inévitable de la masse graisseuse ;
  • une diminution de la masse musculaire.

Cela se traduit par une prise de poids fréquente et par l'apparition ou l'aggravation de la cellulite.

L'accumulation de la cellulite est aussi le résultat d'un manque de progestérone.

Bon à savoir : toute femme avec un syndrome prémenstruel aura tendance à fabriquer de la cellulite.

Deux périodes sous haute surveillance alimentaire

La grossesse ou la ménopause sont notamment deux périodes pendant lesquelles il est donc particulièrement important de faire attention à son alimentation.

Lors de la grossesse

Il convient d'abord de limiter autant que possible la prise de poids, mais ne démarrez jamais de régime pendant votre grossesse !

Ensuite, une alimentation équilibrée est essentielle :

  • en évitant les graisses et les sucreries ;
  • en limitant la consommation de sel ;
  • en privilégiant les acides gras comme les oméga 3 présents notamment dans le poisson, les légumes cuits pour éviter la constipation (facteur favorisant la cellulite), le pain complet au petit-déjeuner seulement.

Attention : les fromages doivent être pasteurisés et consommés à la place d'une protéine (viande, poisson, œufs).

Lors de la ménopause

Pour contrôler votre poids et préserver votre capital santé, le plus simple et le plus efficace est de respecter un bon équilibre alimentaire. Pour cela, limitez le sucre, les graisses, l’alcool, le sel et réduisez, si nécessaire, votre consommation de graisses.

Fractionner son alimentation en 3 ou 4 prises alimentaires dans la journée aurait aussi une incidence bénéfique dans la prévention du surpoids.

D'autres constituants doivent aussi être privilégiés, notamment :

  • du calcium et de la vitamine D pour lutter contre l’ostéoporose ;
  • des oméga 3 pour entretenir votre mémoire, et protéger votre cœur et vos artères ;
  • des antioxydants pour booster votre système immunitaire et lutter contre les préjudices du vieillissement.

Et après ?

Après une grossesse, privilégiez l'allaitement qui permet une perte de poids plus rapide, donc une réduction de la cellulite.

Pour aller encore plus loin sur de nombreux sujet :

Ces pros peuvent vous aider